Search - Leo Ferre :: Il N'y a Plus Rien

Il N'y a Plus Rien
Leo Ferre
Il N'y a Plus Rien
Genres: World Music, Pop
 
  •  Track Listings (10) - Disc #1


      
?

Larger Image

CD Details

All Artists: Leo Ferre
Title: Il N'y a Plus Rien
Members Wishing: 1
Total Copies: 0
Label: Polygram France
Release Date: 4/7/1998
Album Type: Import
Genres: World Music, Pop
Styles: Europe, Continental Europe, Vocal Pop, Euro Pop, French Pop
Number of Discs: 1
SwapaCD Credits: 1
UPC: 042284126922

Similar CDs

 

CD Reviews

"L'espoir" : an after-Guernica song
Mercureendirect | france | 07/20/2001
(5 out of 5 stars)

""L'espoir", pour renaître après "Il n'y a plus rien"... Dans le ventre des Espagnoles, il y a des armes, toutes prêtes et qui attendent. Elles attendent de voir crever Franco. Elles attendent que Don Quichotte et Cervantès passent à la télévision. Elles attendent que Christophe Colomb découvre LA MUSIQUE !!! Alors, dans le ventre des Espagnoles, il y a l'espoir. L'espoir aussi de la mort des toreros, ces enculés qui torturent les taureaux pour le plaisir des zodett'cartons, bien planquées comme mon général, à Londres, en 1940 pendant que Jean Moulin se faisait massacrer !!! "Je t'aimais bien, tu sais" est une merveille de désespoir, en écho au "Chien" et à "La solitude"... Et "Les étrangers" glisse comme les coups d'archets d'Ivry Gitlis,insupportables de douleur... Laissez votre douleur éclore à l'écoute de ces mots de Léo : "Dans le ventre des Espagnoles" "Il y a des armes toutes prêtes toutes prêtes" "Et qui attendent" "Des oiseaux finlandais vêtus de habanera" "Des Vikings aux couteaux tranchant la manzanilla" "Des flamenches de Suède brunes comme la cendre" "Des guitares désencordées et qui se pendent" "Des amants exilés dans les cloches qui sonnent" "La Mort qui se promène au bras de Barcelone" "Des taureaux traversés qui traversent l'Histoire" "Des soleils fatigués qui les regardent boire" "Un Orient de misère à la jota engloutie" "Les parfums de l'Islam crevant d'Andalousie" "Des pavés de flamenco aux gestes anarchiques" "Les rythmes du jazz-band pour les paralytiques" "Les tams-tams de l'Afrique à portée de guitare" "De l'eau fraîche et de l'ombre à jurer pour y croire" "Une rue de Madrid avec des fleurs fanées" "Un fusil de trente-six qui revient s'y mêler" "Dans le ventre des Espagnoles" "Il y a des armes toutes prêtes toutes prêtes" "Et qui attendent" "Un accord de guitare au moment où l'on passe" "Un passeur langoureux avant le coup de grâce" "La bouteille à la mer dans un drugstore indien" "Un habit de lumière dans l'ombre du chagrin" "La fureur pensionnée qui se croit dans la rue" "Des chansons caraïbes qu'on a perdues de vue" "Des cigales fuyant le bruit des castagnettes" "Toutes les Amériques au fond d'une cassette" "Exécutées à l'aube avec la stéréo" "Le silence permis au-delà de Franco" "Des ailes de moulin plantées sur les maisons" "Don Quichotte qui passe à la télévision" "Une chaîne en couleur pour avaler tout ça" "Le sang avec la veine d'avoir la corrida" "Et cent mille danseurs sur la place publique" "Pour que Christophe Colomb découvre la Musique" "Dans le ventre d'une Espagnole" "Il y a l'Espoir qui se gonfle et qui gonfle" "Et qui attend..." "Et qui attend..." "MANUEL DE FALLA" Léo Ferré -1974-"